Balade 2000

Les samedi 2 et dimanche 3 septembre 2000, une poignée de passionnée de 2 CV à moteur de 375 cm3 s’est donc retrouvée à La Ferté-Vidame pour passer deux jours de passion pure sur les routes qui ont vu la 2 CV effectuer ses premiers tours de roue dès la fin des années trente. Car le parcours repris pour la première balade du samedi matin n’est autre que le parcours défini par les ingénieurs de Citroën et que les essayeurs effectuaient de nuit en sortant discrètement du centre d’essais voisin. Ce parcours a d’ailleurs été communiqué aux organisateurs par Pierre Terrasson qui, à l’époque, l’a fait à maintes reprises au volant de prototypes à moteur refroidis par eau et ne comportant qu’un seul phare. En tout, pas moins de huit 2 CV A sont au départ sur la place Saint-Simon. Certaines sont arrivées sur une remorque porte-voiture mais d’autres n’ont pas hésité à venir par la route depuis Périgueux comme celle de Damien Allouis ou depuis Aiseaux-Presles en Belgique comme Xavier Blase.

Cette première balade baptisée à juste titre Balade des Essayeurs a permis à tout notre petit monde de découvrir les environs de La Ferté-Vidame mais aussi d’emprunter la célèbre ligne droite de 15 kilomètres qui relie La Ferté-Vidame à la ville voisine de Verneuil-sur-Avre qui était utilisée à l’époque pour les essais de vitesse de pointe auxquels participait régulièrement Pierre Boulanger lui-même. A partir de Verneuil-Sur-Avre, les 2 CV ont emprunté des petites routes plus ou moins sinueuses et vallonnées traversant tantôt de magnifiques forêts à l’ombre de grands arbres tantôt quelques plaines baignées de soleil. Voir ces huit 2 CV se dandiner sur ces petites routes est alors un spectacle unique que tous les participants ont savouré avec délectation.

Le retour sur La Ferté-Vidame s’est fait en passant devant les impressionnants murs du centre d’essais qui ont attiré bien des regards. De retour sur la place Saint-Simon, le petit groupe à vu ses rangs gonfler de trois nouvelles venues arrivées trop tard pour prendre le départ de La Balade des Essayeurs.

En tous cas, elles sont à l’heure pour un pique-nique avec vue sur les très impressionnantes ruines du château de La Ferté-Vidame. Pendant le déjeuner, les discussions entamées depuis le début de la matinée continuent bon train, chacun racontant ses histoires et ses anecdotes ou faisant part d’une astuce ou d’une bonne adresse. Une fois notre petit monde rassasié, les petits bicylindres sont à nouveau remis en route pour la seconde balade du week-end, La Balade du Tour des Murs. Comme il est évidemment impensable d¹entrer à l’intérieur du centre d¹essais de Citroën qui est toujours en activité, le club Les Filles de Levallois a décidé de faire le tour de ses 850 hectares entièrement clos de murs. Cela peut paraître un peu court pour une balade, mais avec des 2 CV A roumlant entre 50 et 60 kilomètres à l’heure, cela occupe une bonne partie de l’après-midi.

 

 

 

 

 

 

 

S’est ensuite tenu la première assemblée générale du club où un certain nombre de questions ont été évoquées telles que l’adhésion à l’Association des 2 CV Clubs de France, l’organisation annuelle au lieu de tous les deux ans de La Balade des Filles de Levallois à La Ferté-Vidame, la création d’un site Internet, le montant de la cotisation ou encore les programmes de refabrication de pièces a envisager (joint de pare-brise premier modèle, rétroviseur intérieur à griffe, crochets, anneaux et sangles de sièges, toile de capote avec le bon tissage et les deux coloris identiques à l’origine).

Au cours de cette séance Pierre Terrason et Jean Malard, fondateur et ancien président du premier club 2 CV au monde en 1952 (Club des 2 CV de l’Orléanais) sont élus membres d’honneurs. Après une soirée passée au restaurant La Trigalle autour d’un bon repas au cidre préparé par le chef Emmanuel Becker, certains ont poursuivi leurs conversations passionnée jusque tard dans la nuit. La route étant particulièrement longue avec une 2 CV à moteur de 375 cm3, les organisateurs n’ont volontairement pas prévu d’attraction particulière pour la matinée du dimanche en pensant à ceux qui habitent loin. La manifestation a ainsi pris fin comme prévu juste après le déjeuner. Quatre 2 CV A de 1950, trois de 1952, deux de 1953 et deux de 1954 ont donc participé à cette première édition alors que les organisateurs espéraient entre dix et quinze voitures. Pour l’an prochain, le samedi 1er septembre 2001, leur objectif est d’en réunir aux alentours d’une vingtaine et avec au moins une 2 CV AU.

About Gérard Jaton

Professionnel du web, je mets mes compétences au service de l'Eglise réformée vaudoise (EERV). Je m'engage aussi bénévolement dans d'autres associations et organisations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :